Pour plus d'information
contactez nous
Accueil > Optique > La chaîne de fabrication " OPTIQUE " conventionnelle
La chaîne de fabrication " OPTIQUE " conventionnelle


1 - L'ETUDE

Calculs optiques réalisés à partir de logiciels type ZEMAX ou SOLSTIS.


2- L'EBAUCHE

Le point de départ est un bloc de verre
L'ébauche représente les prémisses de la pièce finale : la pièce de verre est usinée à la forme voulue (en prisme, lentilles, hublot…), avec des dimensions proches de celles de la pièce définitive.


3- LE POLISSAGE

Les ébauches sont ensuite " glantées " puis doucies avant de subir un polissage traditionnel qui les rendra transparentes avec un rayon très précis.
Le contrôle final s'opère par interférométrie ou grâce à des calibres.
La qualité du polissage se détermine par des contrôles visuels normalisés.


4 - LE TRAITEMENT DE SURFACE

Des enceintes d'évaporation permettent de réaliser différents traitements : métalliques, anti reflets multicouches, multidiélectriques, résistifs…


5 - LE DEBORDAGE

L'opération consiste à faire coïncider le centre optique avec le centre mécanique de la lentille.


6 - LE CONTROLE

Tous les composants sont contrôlés sur les bancs-test appropriés :
- Interféromètre ZYGO,
- Spectrophotomètre,
- Auto collimateur,
- Lunettes,
- etc.


7 - L'ASSEMBLAGE

Après les contrôles, les composants optiques sont assemblés dans les systèmes mécaniques correspondants.
Le système, ainsi assemblé, subit de nouveaux contrôles de qualité. (Banc FTM, Auto collimateur)